yiking, hexagramme 11
logo yiking.club
yiking, hexagramme 63

Les hexagrammes

 

 

Depuis quelques années une partie de mon travail est consacrée à l'étude des 64 hexagrammes composant le Yiking ou "livre des transformations" appelé également Iching, concept philosophique et texte fondateur de la civilisation chinoise.

Ce traité élaboré sur plus de trois mille ans par les plus grands philosophes dont Confucius éclaire la place de l'homme dans  l'univers et a donné naissance au yin/yang en offrant une vision très pertinente de l'univers au modernisme inattendu.

L'occident a découvert le Yiking au 17° siècle et les premières traductions de cette époque ont été réalisées par les missionnaires Jésuites, plus tard par Richard Wilhem et  récemment par Cyrille Javary.

Les hexagrammes fonctionnent de façon binaire comme nos ordinateurs et donnent une image énergétique (yin/yang) à un moment donné, constituant d'après Carl Gustave Jung "la plus belle collection d'archétypes" .

Le Yiking  a été longtemps considéré  comme un grimoire ésotérique, mis à l’index sous la période Maoïste il retrouve sa place comme ouvrage philosophique,  renait et devient également plus accessible pour l’occident grâce à des traductions dépoussiérées et débarrassées des arrières pensées des traducteurs Jésuites.

A l'origine  avant l'existence de l'écriture la divination était pratiquée par des oracles sur des os ou des carapaces de tortues que l'on brûlait et les réponses se limitaient à "oui" et "non" des milliers de carapaces constituant d'immenses bibliothèques ont été découvertes lors de fouilles.

Ces craquelures ont fini par donner naissance  aux trigrammes puis aux hexagrammes enfin aux idéogrammes constitutifs d'une part des caractères de l'écriture chinoise.

C'est donc au fil des millénaires que  s'est élaboré ce qui allait devenir le Yiking ainsi que la manière de le questionner et se transformer en texte philosophique par les  taoïstes et confucianistes.

D'oracle le Yiking est devenu un guide sur le chemin perpétuel de la transformation.

 

 

 

 

Un hexagramme est un symbole constitué de 6 traits, Yin ( trait redoublé - - ) et  Yang ( trait continu - ) Ils sont au nombre de 64 et résultent de la combinaison de deux trigrammes.

Chaque hexagramme est assorti d'un commentaire comportant des indications sur la qualité de l'état concerné représentant une situation énergétique type à un moment précis dans la pensée  chinoise qui considère l'univers comme cyclique.

Il ne s'agit donc plus de voyance, c'est un guide d'une précision remarquable lorsque l'on a appris à déchiffrer les commentaires parfois complexes

Yiking ou I ching

Le yiking à l'origine

Yiking, tableau des 64 hexagrammes du Yiking, Pierre Giroux,artluberon.fr